MINES ParisTech
Accueil Menus

agenda

rechercher un événement
Partager

Le 30 septembre 2019

Soutenance de thèse de Alexandre VIOLLE

Soutenance de thèse de Alexandre VIOLLE

Constituer un territoire de gouvernement pour la finance : enquête sur l'expertise de supervision au sein de l'Union bancaire européenne

 

Résumé de la thèse en français

Cette recherche prend pour objet l'Union bancaire, à savoir la principale réforme des institutions de l'Union européenne souhaitée par les chefs d'État et de gouvernement en réponse à la crise financière de 2008. La réforme confie notamment à la Banque centrale européenne la charge de superviser les banques de la zone euro à partir de novembre 2014. À la croisée d'une sociologie de la finance en discussion avec une sociologie des sciences et des techniques, et d'une sociologie politique attentive aux instruments d'action publique, la thèse propose d'analyser les nouvelles pratiques de supervision comme un problème de gouvernement au sens de Michel Foucault. Elle décrit ainsi l'Union bancaire comme un agencement institutionnel, à savoir un assemblage d'acteurs, de pratiques de vérification et de dispositifs de contrôle, au sein duquel s'invente une forme inédite d'intervention. Cet agencement produit une expertise européenne centralisée sur un territoire de gouvernement. Sur celui-ci, la problématisation de la bonne conduite des établissements vise à garantir un devenir pérenne des actifs des investisseurs, sans agir de façon dirigiste sur les flux financiers. Les autorités de supervision des États prenant part à l'agencement sont en charge de relayer les décisions collectivement actées à Francfort sur leurs banques considérées comme nationales. La thèse contribue aux débats académiques contemporains relatifs à la finance et à la construction européenne, en rendant visibles par l'enquête les effets d'une action publique tournée vers le problème de la gestion de l'investissement en Europe. Elle permet notamment de saisir la recomposition des souverainetés étatiques en matière de politique bancaire qui, loin de s'effacer, jouent un rôle décisif dans la constitution du territoire étudié. Les développements sont élaborés à partir d'une enquête qualitative, incluant une ethnographie de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), une campagne d'entretiens et une analyse documentaire.

Résumé de la thèse en anglais

This research is focused on the Banking Union, the main reform of the European Union's institutions called for by the Heads of State and Government in response to the 2008 financial crisis. This reform entrusts the European Central Bank in particular with the task of supervising banks in the euro zone from November 2014. At the crossroads of a sociology of finance in discussion with a sociology of science and technology studies, and a political sociology, the thesis proposes to analyse new supervisory practices as a problem of government in the sense defined by Michel Foucault. The Banking Union is portrayed as an institutional arrangement, namely an assemblage of actors, auditing practices and control devices, at the heart of which a new form of intervention is invented. The purpose of this arrangement is to produce a centralized European expertise on a developing territory of government. In this territory, the problematization of good banking conduct aims at ensuring a sustainable future for investors' assets without acting on the financial flows in a constraining way. The supervisory authorities of the states involved in the arrangement are now in charge of applying the decisions made collectively in Frankfurt about banks still considered as national. Through this inquiry, the thesis contributes to contemporary debates on finance and on the European construction by enlightening the effects of public policies geared towards the issue of investment management in Europe. It especially improves our understanding of the reshaping of national sovereignties in banking policies, and shows that far from disappearing, those play a decisive role in the constitution of the territory studied. Developments are based on a qualitative inquiry, including an ethnography of the Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), an interview campaign and a documentary analysis.

Titre anglais : Constituting the territory of government for finance: an inquiry into the construction of the expertise in risk supervision within the European Banking Union
Date de soutenance : lundi 30 septembre 2019 à 14h00
Adresse de soutenance : Mines ParisTech 60 boulevard Saint-Michel 75006 Paris - L109
Directeur de thèse : Fabian MUNIESA

Contactez-nous Se rendre à MINES ParisTech Annuaire En savoir plus <